Vol de câbles de recharge : un nouveau fléau pour les stations de véhicules électriques

Les véhicules électriques (VE) sont souvent présentés comme la solution aux problèmes environnementaux actuels. Cependant, une nouvelle menace émerge : le vol de câbles de recharge. Ce phénomène prend de l’ampleur aux États-Unis, causant des désagréments majeurs pour les propriétaires de VE et posant un défi pour les constructeurs automobiles et les opérateurs de stations de recharge.

L’incident de Seattle : un exemple parmi tant d’autres

Le 2 avril à Seattle, deux hommes ont été filmés en train de voler des câbles de recharge à une station située dans un centre commercial. En moins de deux minutes et demie, ils ont coupé plusieurs câbles et les ont chargés dans leur camionnette avant de disparaître. Cet incident est représentatif d’un problème croissant à l’échelle nationale : les voleurs ciblent les câbles de recharge en raison de la forte demande de cuivre, dont le prix atteint des sommets sur les marchés mondiaux.

Impact sur les propriétaires de VE

Les câbles de recharge volés désactivent souvent des stations entières, obligeant les propriétaires de VE à chercher désespérément des stations en état de marche. Cette situation peut être exaspérante et stressante pour les utilisateurs, notamment dans un contexte où l’absence de bornes de recharge est déjà une préoccupation majeure. En effet, environ 4 adultes américains sur 10 pensent que les VE mettent trop de temps à se charger ou ne connaissent pas de stations de recharge à proximité.

Conséquences pour les constructeurs automobiles

Les constructeurs automobiles comme Stellantis, Ford et General Motors ont investi massivement dans les VE. Cependant, les vols de câbles de recharge ajoutent une nouvelle couche de scepticisme parmi les acheteurs potentiels. Les objectifs ambitieux de ces entreprises, comme la vente de 50% de véhicules électriques pour Stellantis d’ici 2030, pourraient être compromis si les problèmes de recharge ne sont pas résolus rapidement.

Une hausse inquiétante des vols de câbles

Electrify America, qui gère le deuxième plus grand réseau de bornes de recharge rapide aux États-Unis, rapporte une augmentation significative des vols de câbles. En 2023, 125 câbles ont été coupés, un chiffre qui a déjà été dépassé en mai 2024. D’autres entreprises de recharge, comme Flo et EVgo, signalent également une hausse des vols dans des États comme Washington, Nevada, Californie, et plus encore.

Solutions et mesures de prévention

Pour contrer cette tendance, les entreprises de recharge installent davantage de caméras de sécurité et collaborent avec les forces de l’ordre pour traquer les voleurs. À Houston, la police visite les centres de recyclage pour repérer les métaux volés. Malgré ces efforts, il est souvent difficile de prouver que le cuivre provient de câbles de recharge, car les voleurs brûlent souvent l’isolant pour vendre les brins de métal.

Le coût élevé du remplacement des câbles

Remplacer les câbles de recharge coûte cher. À Minneapolis, par exemple, remplacer un seul câble coûte environ 1 000 dollars. Ce coût élevé représente un défi financier pour les entreprises de recharge, qui doivent trouver des solutions durables pour protéger leurs installations.

En résumé

Les vols de câbles de recharge représentent une menace croissante pour l’adoption des véhicules électriques. Ce problème, alimenté par la forte demande de cuivre, entraîne des coûts élevés pour les entreprises de recharge et des frustrations pour les propriétaires de VE. Les efforts pour contrer ce phénomène incluent l’installation de caméras de sécurité et la collaboration avec les forces de l’ordre. Cependant, des solutions plus efficaces sont nécessaires pour assurer la disponibilité des bornes de recharge et soutenir la transition vers les véhicules électriques.

Auteur / autrice

  • Jean Leclerc

    Jean Leclerc est un passionné de l'automobile dont l'enthousiasme et la connaissance du monde automobile se reflètent dans chaque article qu'il écrit pour le site AutoPassion.com.

    Voir toutes les publications