Sécurité routière : un nouveau dispositif sonore imposé dès le 1er juillet

À partir du 1er juillet 2024, toutes les voitures neuves vendues dans l’Union européenne devront être équipées d’un nouveau dispositif sonore destiné à inciter les conducteurs à respecter les limitations de vitesse. Ce système, bien que jugé agaçant par certains, vise à réduire significativement le nombre d’accidents de la route.

Qu’est-ce que le système d’adaptation intelligente de vitesse ?

Le nouveau système d’adaptation intelligente de vitesse (AIV) est un limiteur de vitesse sophistiqué qui émet des alertes sonores et visuelles pour encourager les conducteurs à réduire leur vitesse. En cas de dépassement, il peut même intervenir pour ralentir le véhicule jusqu’à la vitesse autorisée. Ce dispositif sera obligatoire sur toutes les nouvelles voitures vendues en Europe dès le 1er juillet 2024.

Pourquoi ce système devient-il obligatoire ?

Les autorités européennes visent une réduction drastique des accidents de la route. Les experts estiment que l’AIV pourrait diminuer les accidents de 30 % et les décès de 20 %. Cette initiative s’inscrit dans le cadre du plan Vision Zéro de l’Union européenne, qui vise à éliminer les décès sur les routes d’ici 2050. Le système est conçu pour surveiller en permanence la vitesse des véhicules sans frais supplémentaires pour les constructeurs.

Comment fonctionne l’AIV ?

Le système AIV utilise le GPS et des caméras embarquées pour détecter les panneaux de limitation de vitesse. En fonction des informations recueillies, il alerte le conducteur par des signaux sonores et visuels, des vibrations ou un durcissement de la pédale d’accélérateur. En cas de dépassement prolongé de la vitesse, le système peut progressivement réduire la vitesse du véhicule.

Liberté des constructeurs dans l’implémentation

Le règlement européen de 2021, qui complète celui de 2019, permet aux constructeurs de choisir comment intégrer l’AIV dans leurs véhicules. Ils peuvent opter pour diverses méthodes d’alerte : visuelle (clignotement sur le tableau de bord), sonore (signal continu ou intermittent), ou même vocale. Les alertes peuvent aussi inclure des vibrations de la pédale d’accélérateur et une décélération automatique.

Un dispositif controversé mais nécessaire

Malgré les critiques concernant le caractère « agaçant » du dispositif sonore, l’AIV représente un pas en avant significatif pour la sécurité routière. En incitant les conducteurs à respecter les limitations de vitesse, il contribue à la réduction des accidents et à la protection des usagers de la route.

En résumé

Dès le 1er juillet 2024, toutes les voitures neuves vendues dans l’Union européenne devront être équipées d’un système d’adaptation intelligente de vitesse. Ce dispositif, conçu pour réduire les accidents de la route, utilise des alertes sonores et visuelles pour inciter les conducteurs à respecter les limitations de vitesse. Malgré son caractère potentiellement agaçant, il représente une avancée majeure pour la sécurité routière en Europe.

Auteur / autrice

  • Jean Leclerc

    Jean Leclerc est un passionné de l'automobile dont l'enthousiasme et la connaissance du monde automobile se reflètent dans chaque article qu'il écrit pour le site AutoPassion.com.

    Voir toutes les publications