La Koenigsegg Jesko bat quatre records de vitesse en un essai

La Koenigsegg Jesko Absolut a établi quatre records de vitesse en un seul passage, atteignant 256 mph et revenant à 0 en seulement 27,83 secondes. Une performance qui redéfinit les limites des hypercars.

Des records précédemment détenus

En 2017, Juan Pablo Montoya avait établi un record en conduisant une Bugatti Chiron de l’arrêt à 400 km/h (249 mph) puis de retour à l’arrêt en 41,96 secondes. Peu de temps après, Koenigsegg avait pulvérisé ce record avec une Agera S, réduisant le temps de plus de cinq secondes, puis de trois secondes supplémentaires, atteignant 33,29 secondes. En 2019, la Koenigsegg Regera avait encore abaissé ce temps à 31,49 secondes. Rimac avait ensuite pris le relais avec la Nevera, réalisant un temps de 29,94 secondes en 2021, avant que Koenigsegg ne reprenne le titre avec 28,81 secondes grâce à une Regera.

La performance de la Jesko Absolut

Le titre de cet article vous dévoile la suite : Koenigsegg a emmené la Jesko Absolut, équipée de l’équipement de chronométrage Racelogic, sur une piste à Orebro, en Suède. Résultat : un temps de 27,83 secondes pour le test 0-400-0, battant ainsi son propre record et trois autres records supplémentaires.

Une comparaison intéressante

Il est intéressant de noter que la Jesko Absolut, à propulsion arrière et dotée d’un V8 biturbo de 5,0 litres produisant 1 577 chevaux et 1 105 lb-pi de couple (avec carburant E85), s’est mesurée à la Rimac Nevera, une coupé électrique à transmission intégrale affichant 1 888 chevaux et 1 726 lb-pi de couple. Les deux voitures étaient équipées de pneus Michelin Pilot Sport Cup 2 R. Cependant, la Jesko pèse 3 064 livres avec fluides, contre 5 071 livres pour la Nevera.

Les ajustements pour la course

Les seuls changements apportés à la Jesko pour cette course ont été l’ajout d’une cage de protection et l’installation d’un siège issu de la Koenigsegg One:1 pour le pilote Markus Lundh. En plus du record 0-400-0, Lundh a établi des records pour atteindre 400 km/h en 18,82 secondes, 250 mph en 19,20 secondes, et pour le défi 0-250 mph-0 en 28,27 secondes.

Validation des performances

Le fondateur et PDG de Koenigsegg, Christian von Koenigsegg, a déclaré : « Cette course record a validé la précision des performances simulées et calculées de la Jesko Absolut, ce qui nous donne une grande confiance dans sa capacité à être la voiture de production entièrement homologuée la plus rapide au monde. »

En résumé

La Koenigsegg Jesko Absolut a établi quatre nouveaux records de vitesse en un seul passage, confirmant ainsi son statut d’hypercar la plus rapide au monde. Equipée d’un V8 biturbo et modifiée pour l’occasion, la Jesko a impressionné par ses performances sur piste, et nous réserve encore bien des surprises avec sa version piste à venir, la Jesko Attack.

Auteur / autrice

  • Jean Leclerc

    Jean Leclerc est un passionné de l'automobile dont l'enthousiasme et la connaissance du monde automobile se reflètent dans chaque article qu'il écrit pour le site AutoPassion.com.

    Voir toutes les publications