Faillite de Fisker : un futur incertain pour l’Ocean SUV

La nouvelle est tombée : Fisker a officiellement déposé le bilan. Cette annonce soulève de nombreuses questions pour les propriétaires du SUV Ocean, ainsi que pour les concessions et stocks de véhicules de la marque.

Fisker en faillite : une deuxième tentative échoue

Henrik Fisker, célèbre pour ses designs automobiles innovants, n’a pas réussi à maintenir sa deuxième entreprise à flot. Après des mois de rumeurs et de tentatives de sauvetage, Fisker a finalement déposé le bilan, suivant le même chemin que sa première tentative entrepreneuriale.

Les tentatives de sauvetage échouent

En mars, Fisker avait annoncé une pause de production dans son usine, espérant que cela ne durerait que six semaines. La société avait également déclaré avoir sécurisé jusqu’à 150 millions de dollars de financement, sous certaines conditions. Cependant, ces fonds n’ont pas suffi pour redresser la situation financière de l’entreprise.

Delistée de la Bourse

En avril, la situation s’est aggravée lorsque la Bourse de New York (NYSE) a retiré Fisker de sa liste après une chute de 28 % de la valeur de ses actions. Ce retrait a marqué un tournant décisif, limitant encore davantage les options de financement disponibles pour la société.

Dépôt de bilan

Finalement, Fisker a déposé le bilan sous le chapitre 11 du Code des faillites des États-Unis, dans l’État du Delaware. Les actifs de la société sont estimés entre 500 millions et 1 milliard de dollars, tandis que les dettes s’élèvent entre 100 et 500 millions de dollars.

L’avenir des propriétaires de Fisker

Pour les propriétaires des quelque 10 000 véhicules Fisker déjà vendus, la question du service après-vente et des garanties se pose désormais avec acuité. Ils se retrouvent dans une situation d’incertitude quant à l’entretien et les réparations futures de leurs véhicules.

Quid des concessions ?

Fisker avait ouvert 15 concessions aux États-Unis et 12 en Europe, avec un stock de 5 000 véhicules. L’avenir de ces concessions et de leurs stocks reste incertain. La question de la gestion de ces actifs et des responsabilités envers les clients devra être clarifiée dans les mois à venir.

En résumé

Fisker a déposé le bilan après des tentatives infructueuses de sauvetage financier. Cette situation laisse les propriétaires de l’Ocean SUV dans l’incertitude concernant le service après-vente et les garanties. Les concessions et les stocks de véhicules devront également trouver une issue dans ce contexte de faillite.

Auteur / autrice

  • Jean Leclerc

    Jean Leclerc est un passionné de l'automobile dont l'enthousiasme et la connaissance du monde automobile se reflètent dans chaque article qu'il écrit pour le site AutoPassion.com.

    Voir toutes les publications